Caisse enregistreuse 1 mars 2015

Faire des erreurs est une bonne chose. Les législateurs, qui ont permis aux contribuables de corriger les documents et déclarations de vente délivrés de manière erronée, y ont également recours, sans avoir à supporter de lourdes conséquences. Cette possibilité existe également dans le cas de l'enregistrement des ventes à la caisse. Comment se présente la correction sur le montant fiscal?

Lorsque des personnes physiques qui n’exercent pas d’activité économique et des agriculteurs au forfait ne négocient pas, il est nécessaire d’enregistrer chaque contrat sur une base financière et de jouer un reçu. Les revenus se chevauchent dans le KPiR sur la plateforme des rapports périodiques. Les erreurs survenant lors de l’émission de reçus fiscaux se réfèrent généralement à: le montant de la taxe sur les matériaux et les services, la date ou le montant des ventes, le nombre de produits ou de services. Il est également possible que les rôles de la caisse sur lesquels les reçus sont émis soient réduits à une somme de base et impriment la preuve des achats en erreur. Pour réussir à enregistrer des ventes sur un montant très douloureux et dangereux, il est évident que la transaction enregistrée à la caisse ne peut pas être inversée ni améliorée en utilisant les fonctions simples du dernier repas. Jusqu'à la fin du mois de mars 2013, on ne savait pas trop comment se tromper sur le reçu fiscal. Au cours des travaux, certains mécanismes ont été mis au point, dont l’utilisation soutient les bureaux, mais les représentations ont également un caractère officieux. Depuis le 1er avril 2013, dans la loi sur les caisses enregistreuses, nous avons trouvé des documents qui déterminent cette affaire. À partir d'avril 2013, les contribuables enregistrant des ventes avec des caisses enregistreuses doivent conserver deux enregistrements: des enregistrements de déclarations et de réclamations, ainsi que des preuves d'erreurs évidentes. Les réglementations ne spécifient pas comment elles doivent être décrites, ni comment elles doivent être trouvées. Tous deux sont adaptés pour ajuster les ventes incluses dans l'idée de caisse enregistreuse, et un autre d'entre eux sera puni dans le cas susmentionné erreurs. En ce qui concerne l'annulation du ticket de caisse, il est conseillé d'inscrire correctement dans le registre des erreurs, notamment: la valeur brute et la taxe sur les ventes mal enregistrées, une brève description de l'erreur et de la qualité de l'erreur ainsi que le ticket de caisse d'origine.